Posted in Production des artistes

[Atelier]Le papier en exil, par Guillaume De La Chapelle

[Atelier]Le papier en exil, par Guillaume De La Chapelle Posted on mai 5, 2020Leave a comment

Le projet Un papier d’hier pour demain a pris naissance il y a plus d’un an sous l’impulsion de plusieurs acteurs, défenseurs du papier coréen.


Ariane de la Chapelle, Responsable des recherches appliquées pour le département des Arts Graphiques au Musée du Louvre, collabore avec Minjung, membre fondateur de la fondation Nirea Hanji (hanji en coréen : papier traditionnel), dans le but de promouvoir et de protéger les savoir-faire traditionnels du papier coréen. Cette promotion est destinée à élargir les connaissances et possibilités d’utilisation de ce papier, à destination du monde de la restauration des œuvres d’art et des artisans et artistes, traditionnels et contemporains.


C’est dans ce contexte qu’intervient Guillaume de la Chapelle, graveur et sculpteur, fin connaisseur de ce papier et de ses pratiques.
Ainsi, Guillaume nous partagera une partie de ses savoirs, théoriques et pratiques, afin de nous initier à cette matière méconnue qu’est le papier, et à son importance pour les pratiques artisanales et artistiques.

Papers in the Studio

Le premier document ci-dessous est un texte qui a été présenté lors du colloque précédemment cité, et qui a accompagné la vidéo ci-dessus. Le deuxième document vous annonce de manière résumée ce qui sera abordé lors d’un atelier avec Guillaume de la Chapelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *