Posted in Portraits

Portrait de Guillaume de La Chapelle

Portrait de Guillaume de La Chapelle Posted on mai 5, 2020Leave a comment

Guillaume entre à l’ Ecole du Louvre dans laquelle il passe 4 ans jusqu’en 1981.

Il intègre ensuite l’ Académie Julian Del Debbio (dessin, sculpture), puis l’ Atelier Coutelle en taille directe, tout en faisant l’ École Nationale des Beaux Arts, qu’il termine en 1985. Il obtient le prix Bertraud cinq ans plus tard et entre à l’ Atelier de sculpture Delahaye.

Enfin, il suit des cours supérieurs de dessin de la ville de Paris, Boulevard de Montparnasse 85 (dessin avec Comté, sculpture avec Abeille, gravure avec Breton).

En 1986, il commence à exposer dans plusieurs lieux : Salon des indépendants, Salon des 109, puis des expositions à son atelier (37 bis rue de Montreuil), en partenariat avec des artistes du monde du spectacle (Maroussia Vossen, Claude Besson, Charles Delhaes).

Il est sujet et co-créateur de courts et longs métrages, dont Mort et vif, réalisé en 2006 par Grégoire Mercadé, et L’art ou la vie de Jacques Dutoit, réalisé en 2017, puis de Papers in the studio, co-créé avec Camille Bonsergent, élève de la classe de CFI L3 19-20

Il est interviewé en 2018 par la télévision japonaise qui fait de lui un portrait d’artiste.

En 2019, il est invité à Séoul en tant qu’invité pour un colloque sur le papier hanji (cf Le papier en exil).

Les thèmes qu’il privilégie autour de ses gravures tournent autour de l’art macabre, l’architecture, les fausses perspectives, les lunes, les végétaux, les insectes etc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *